lundi 28 octobre 2013

Grand Gallo et petit trot.



La vie et le vin nous réserve parfois de jolies surprises. Je m'explique. J'ai récemment été invité à une dégustation des produits de la maison néo-zélandaise Whitehaven qui est représentée au Québec par E&J Gallo. En arrivant à la dégustation, j'avais clairement un préjugé défavorable parce que lorsque je pense à Gallo, le mot qualité n'est pas le premier à me venir en tête. 



Quelle ne fût pas ma surprise lorsque j'ai dégusté leur fort joli pinot noir! Son style fait penser plus à un pinot d'Oregon plutôt que de Nouvelle-Zélande et il donne beaucoup de plaisir pour son prix. Il s'agit sans contredit d'une excellente porte d'entrée pour ceux qui veulent découvrir ce qu'il se fait de bien en pinot noir hors de la Bourgogne.

Cépage: Pinot Noir
Nez: Cerises, griottes, épices.
Bouche: Fruitée, tendue, élégante et de longueur fort appréciable.
Accord: Plateau de charcuteries.
Carafe: 15 minutes.

Whitehaven - Pinot Noir 2011 - Marlborough -  Nouvelle-Zélande - SAQ: 11572848 - 24.45$ - 2013-2015

Disponible dans 44 succursales.

jeudi 2 mai 2013

L'appel de la terrasse!




Avec le beau temps revient aussi les terrasses et les piques niques.  En ces circonstances,  l’idéal est d’ouvrir une bouteille digeste et rafraîchissante et ce que ce soit un blanc ou un rouge. Personnellement, j’affectionne particulièrement les vins à base du cépage espagnol Albarino aussi connu sous le nom d’Alvarinho au Portugal. 



Ce cépage est surtout présent en Galice, région située à l’extrême  nord-ouest de l’Espagne juste au-dessus du Portugal. Les vins de Galice  et plus particulièrement de l’appellation Rias Baixas se distinguent non seulement grâce à leur style unique, mais aussi, et surtout grâce à leur rapport qualité-prix exceptionnel. Sur ce dernier point, le Valminor ne fait pas exception car à moins de 17$, il vous en donnera beaucoup pour votre argent!

Cépage : Albarino
Nez : Abricot, poire, pomme verte.
Bouche : fruitée,ronde, digeste , minérale et d’une belle longueur.
Accord : Fruits de mer  en général.
Carafe : Non

Valminor  - Albarino 2011 – Rias Baixas – Espagne – SAQ : 11667759 – 16,85$ - 2013-2014.
Disponible dans 80 succursales.

vendredi 12 avril 2013

L’heure du coming out.


Lors des dernières semaines, je vous ai grandement négligé et je m’en excuse. La raison pour laquelle je n’ai pas écrit de billet  dernièrement est que depuis peu, j’ai traversé la clôture. En effet,  j’ai dit adieu à mon emploi en finance au sein de la « première banque au Québec » pour suivre ma passion et suis maintenant à l’emploi d’une agence d’importation de vin. 

Je me suis alors posé la question : peut-on critiquer des vins et en vendre à la fois? Je me suis remémoré un judicieux éditorial de Marc-André Gagnon, le pape de blogueurs vin du Québec, traitant de ce mélange des genres.

Suite à une longue réflexion, j’ai décidé de continuer d’écrire ce blogue et voici pourquoi. Depuis le début de bu du Québec, je ne vous ai jamais parlé de vins en importation privée mais plutôt de produits disponibles en succursales SAQ. Or, le portfolio d’importations Syl-Vins, mon nouvel employeur,  est composé pratiquement que d’importations privées. N’ayant aucune intention de changer la vocation de ce blogue, vous ne lirez jamais de billet sur un seul des produits que je représente et ce même s’il s’agit de vins de très grande qualité.  M’imposer ce devoir de réserve est, selon moi, primordial pour être crédible.  Aussi, je trouvais important de vous informer de ce changement professionnel pour être le plus transparent possible.


À bientôt.

Vincent Alary-Paquette
Blogueur et représentant en vin.

mardi 22 janvier 2013

Votre prescription du Dr Loosen.


L’Allemagne est surtout reconnue pour ses bières, ses voitures et sa chancelière aussi charismatique qu’une poignée de porte. Vous serez peut-être surpris d’apprendre (ou pas) que l’Allemagne est aussi le quatrième plus gros producteur de vin en Europe. En fait, ils n’en font pas juste beaucoup, ils en font aussi du bon.

La sélection disponible à la SAQ n’est pas incroyable mais reste tout de même qu’il y a moyen  d’y dénicher de petites perles. Parmi celles-ci figure en tête de liste le Riesling 2011 de la maison Dr Loosen Bros. Il s’agit d’un vin léger, peu alcoolisé (8.5%), légèrement sucré et très abordable.


C’est un très bon rapport qualité-prix qui  s’avère agréable à boire hiver comme été.

Cépage : Riesling.
Nez : Pomme verte, citron vert, eau de rose.
Bouche : Fruitée, légèrement sucrée, fraiche, équilibrée grâce à l’acidité qui rend le tout digeste.
Accords : Sushis, dumplings, crab cake ou les trois en même temps.
Carafe : non.

Dr Loosen Bros – Riesling 2011 – Mosel  - Allemagne – SAQ : 10685251 – 13,80$ - 2013-2016


Voici une offensive publicitaire de "German wines usa" ayant pour but de mousser les ventes de vins allemands aux États-Unis. Personnellement, je la trouve drôle.


vendredi 18 janvier 2013

Un vin pour oublier qu'on se les gèle.



S’il y a, à mon avis, un cépage blanc qui n’est pas assez connu au Québec, c’est bien le chenin blanc. C’est bon du chardonnay et du sauvignon mais des fois c’est plaisant de faire changement. Originaire de la Loire, ce cépage se retrouve aujourd'hui en Afrique du Sud, en Australie et dans la vallée de l’Okanagan en Colombie-Britannique pour ne nommer que ces endroits.

Le Chenin blanc 2009 de Pithon-Paillé, produit dans la région d’Anjou située en Val de Loire,  est un bel exemple de l'immense potentiel du Chenin. Il s’agit d’un beau vin d’hiver, riche à souhait, très savoureux et qui, avec ses quatre années derrière la cravate, est à son meilleur en ce moment. 


Cépage : Chenin blanc.
Nez : Poire, pomme verte, miel.
Bouche : Ample, onctueuse, fraîche, équilibrée et digeste.
Carafe : Non.

Pithon-Paillé – Chenin Blanc Anjou 2009 (BIO) – SAQ : 10525345 – 23,85$ - 2013-2015
Disponible dans 72 succursales.

lundi 14 janvier 2013

Dans le coin rouge.

Je suis un maître de "paint", avouez que vous n'y voyez que du feu!


Il y a de ces vins qui vous font dire qu’il n’est vraiment pas toujours nécessaire de mettre beaucoup d’argent sur une bouteille pour en retirer du plaisir et la cuvée Ponant du Domaine Magellan en est une brillante démonstration.

J’ai découvert ce vin il y a environ deux ans alors que le millésime 2007 était en vente à la SAQ et il s’est avéré être d’une régularité sans faille en 2008 et maintenant en 2009. En prime, son prix a baissé d’une soixantaine de sous dans la dernière année. Pour une fois que ce n’est pas l’inverse, on va pas se plaindre.



Gardez l’œil ouvert parce qu’il n’est disponible que sporadiquement durant l’année. Je vous conseille donc de vous faire des réserves par ce que des vins de cette qualité à ce prix là ça ne court pas les rues.

Cépages : Merlot (30%), Syrah (30%), Cabernet Sauvignon (25%), Grenache (15%).
Nez : Bleuet, mûre, fumée.
Bouche : Fruitée, ronde, gourmande, équilibrée et digeste.
Accord : Bavette de bœuf.
Carafe : Quinzaine de minutes si ça vous dit.

Domaine Magellan – Ponant 2009 – VDP des côtes de Thongue – SAQ : 914218 – 13,65$ - 2013-2015

mardi 8 janvier 2013

Une porte d'entrée vers la Bourgogne.


Les vins à base de pinot noir provenant de la Bourgogne sont un peu comme des chevaux sauvages. Ils ne sont pas facile d’approche mais lorsqu’on a réussi à en dresser un les autres deviennent tout à coup pas mal moins intéressants.  Je dis ça mais dans le fond je ne connais rien à l’équitation et personnellement les chevaux je les préfère en tartare mais ça c’est une autre histoire. 

Il y a, selon moi,  plusieurs raisons expliquant le côté parfois intimidant de ces vins. Premièrement, la bourgogne est une région mythique étant donné que plusieurs des plus grands vins de la planète y sont produits. Deuxièmement, le pinot noir est un des cépages les plus capricieux à cultiver et il y a sur le marché québécois une panoplie de pinots merdiques qui à défaut de rendre aveugle comme l’alcool frelatée ne donne pas le goût, à prix égal, d’opter pour ceux-ci. Troisièmement, le pinot noir n’a ni le goût fruité du merlot ni le sucré du zinfandel  et est donc moins « facile à aimer » si je puis dire.

Personnellement, j’aime beaucoup la bourgogne mais force est de constater que les rapports qualité-prix bourguignons se font de plus en plus rares chez notre bien aimé monopole. C’est pourquoi lorsque j’en déniche un comme celui de cette semaine, je me fais un devoir de le partager avec vous.


Cépage : Pinot noir.
Nez : Pomme grenade, cacao, épices.
Bouche : Fruitée, fraîche, équilibrée et digeste à souhait.
Accord : Viande braisée ou volaille rôtie.
Carafe : Quinzaine de minutes.

Le chapitre 2010 – René Bouvier – Bourgogne – France – SAQ : 11153264 – 20,85$ - 2013-2016
Disponible dans 89 succursales.